L'actualité du vin mise à jour en continu, recueil de sources mondiales d'info presse sur le vin.

pénurie de bouteilles verre


Date: 25 novembre 2007 à 12:01:14 MST
Sujet: Vins et commerce

L’été a été chaud pour les acheteurs de matières sèches et responsables de centres d’embouteillage. A l’exception de la Champagne, peu de régions viticoles ont été épargnées par la pénurie de bouteilles verre qui a touché le marché français de février à septembre. Problème conjoncturel ou conséquence de la concentration dans l’industrie du verre ? La filière viticole s’interroge.

Les premières difficultés d’approvisionnement en bouteilles verre sont apparues en début d’année 2007 et n’ont fait que croître au printemps et en été. « Nous avons passé un été de galère », confirme Laurence Boch chez Skalli. En 20 ans, c’est la première fois que je rencontre de telles difficultés. Certaines de nos commandes, pourtant confirmées, n’ont jamais été livrées. Les délais de livraison se sont allongés de 3 à 4 semaines. Pour honorer nos commandes, pour certains types de produits, nous avons été obligés de changer de format. »

Le constat est unanime chez bon nombre d’opérateurs : retard de livraison, réduction des volumes livrés, rupture pour certains modèles. La pénurie a d’abord affecté les modèles premiers prix et notamment les bouteilles en verre blanc largement utilisées pour le conditionnement des rosés, mais elle s’est rapidement étendue aux autres modèles.
« Nous avons frôlé le chômage technique », témoigne Christian Coudon, directeur du centre d’embouteillage Unidor dans le Bergeracois. A partir du mois de mai, nous avons passé des heures au téléphone pour trouver les bouteilles que n’ont pas pu nous livrer nos fournisseurs habituels. Nous avons eu une progression de 15% cette année, nos fournisseurs n’ont pas pu suivre. » Et la pénurie n’affecte pas que les petits faiseurs qui n’ont pas forcément de contrat avec leurs fournisseurs.
Chez Castel, qui achète au bas mot 300 millions de bouteilles verre par an, les problèmes ont été les mêmes. « Nous avons pourtant une commission d’achat spécialisée pour le verre, composée de 6 personnes et des 7 directeurs de nos sites d’embouteillage. Nous sommes donc en contact permanent avec nos fournisseurs » explique Franck Crouzet, le directeur de la communication.
Malgré cela, de février à septembre, le groupe a vécu l’enfer : report des livraisons, décalage des mises en bouteille, changement de modèles de bouteilles pour pouvoir fournir la clientèle. Toute cette désorganisation n’est pas sans conséquence sur les coûts de production. « C’est également un frein à notre développement. Comment nous positionner sur des appels d’offre alors que nous n’étions même pas sûrs de pouvoir honorer nos commandes.»

http://www.vitisphere.com




Vins domaines, millésimes, terroir, santé, commerce. Revue de presse du vin.
http://www.vins-vins.com

L'URL de cette page:
http://www.vins-vins.com/165-penurie-bouteilles-verre.html