Alsace Bordeaux Bourgogne russe English
Vins grands crus. Bio et millésimes, terroir, domaines, vignerons. Vin rouge, blanc et rosé.
vente immobiliers aux clients russes sell realestate to russian clients недвижимость за рубежом от зарубежных агентств
International Real Estate | Auslandsimmobilien

Vins Blog Accueil » Vins domaines, millésimes, terroir, santé, commerce. Revue de presse du vin.

Sujets:
Cépage Cépage
Champagne Champagne
Communication et Vin Communication et Vin
Gastronomie et vin Gastronomie et vin
Grands Crus Grands Crus
Internet et vin Internet et vin
Les millésimes Les millésimes
Marché des vins à l'étranger Marché des vins à l'étranger
Marketing et Stratégie Marketing et Stratégie
Sélection Grains Nobles Sélection Grains Nobles
Terroir Terroir
Tourisme et Vin Tourisme et Vin
Types de vins Types de vins
Vignerons et Domaines Vignerons et Domaines
Vin et innovation Vin et innovation
Vin et Santé Vin et Santé
Vin français Vin français
Vins biologiques, bio , vin naturel Vins biologiques, bio , vin naturel
Vins d'Alsace Vins d'Alsace
Vins de Bordeaux Vins de Bordeaux
Vins de Bourgogne Vins de Bourgogne
Vins et commerce Vins et commerce

Exprimer vos opinions. Consulter derniers sondages. Exprimer vos opinions et consulter nos derniers sondages
Le glossaire (encyclopédie) de la vigne et du vin Le glossaire (encyclopédie) de la vigne et du vin
Annuaire de sites partenaires Annuaire de sites partenaires
Archives des articles Archives des articles
Voir articles séléctionés par sujet Voir articles séléctionés par sujet
Contactez-nous Contactez-nous
Recommandez-nous Recommandez-nous
Pour être sûr de ne pas manquer les dernières informations sur l’actualité de marché du vin inscrivez-vous à notre NewsLetter.
en savoir :
· Le connaisseur
· Le bouquet
· Responsible Care
· OMS Organisation Mondiale de la Santé
· Ecotoxicologie
· Biotechnologie
· Vins de Côtes du Rhône
· Vins de Bordeaux
· Vins de Bourgogne
· Vins d'Alsace

Sujet : Vins et commerce

Les touristes étrangers boudent la Russie.

 
Vins et commerceSelon l'Union du tourisme russe (RST), le nombre de voyageurs étrangers souhaitant se rendre en Russie diminue considérablement. La raison principale est le coût des séjours qui dissuade même les Européens et les Américains aisés. La plupart des étrangers vont en Russie pour affaires, a précisé RST. Le contingent touristique s'est réduit de 14%.

Selon Irina Tiourina, porte-parole de RST, d'après les estimations des compagnies touristiques qui s'occupent de l'accueil des étrangers, cette année, la plupart d'entre elles ont reçu 20% à 50% de clients de moins.

De l'avis des représentants du secteur, l'Etat affecte trop peu d'argent à la promotion de la Russie sur le marché international du tourisme. Ainsi, cette année, il a alloué à ces fins près de 4 millions d'euros, ce qui est certainement insuffisant : même la petite Roumanie dépense 5,7 millions d'euros, sans parler de la France et de la Grèce qui investissent 60 et 121 millions d'euros par an dans leur image touristique.

Selon les voyagistes, le problème principal est la somme que l'étranger doit dépenser pour un séjour dans notre pays. Ces dernières années, le prix des voyages en Russie s'est accru pour les étrangers de 2,5 fois. Pour un séjour d'une semaine en Russie, un Allemand ou un Français doit payer au moins 1.500 euros, somme pour laquelle ils peuvent passer deux semaines en Chine ou aux Etats-Unis.

L'année dernière, les compagnies touristiques ont commencé à faire de Saint-Pétersbourg un centre touristique ouvert toute l'année, à l'instar de Prague, où les Européens peuvent se rendre avec leur famille pour les week-ends. Mais, cette année, les hôtels ont augmenté leurs prix de 30%. Il en résulte que le coût minimal d'une chambre pour deux personnes avec petit déjeuner était de 170 dollars par jour.

Il y a une autre raison pour laquelle les étrangers ne veulent pas se rendre en Russie. Le stress provoqué par les prix exorbitants est aggravé par le coût croissant de la vie en Russie à cause du renforcement du rouble. Selon les estimations du président de KMP-Group Vladimir Kantorovitch, chaque touriste étranger laisse en Russie environ 1.000 euros par semaine. Il s'ensuit que, même sans tenir compte des pertes subies en raison des séjours non achetés, les bénéfices de six mois se sont réduits de plus de 140 millions d'euros.

Izvestia
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Publié le 05 septembre 2007 à 11:35:15 MST
Sujet(s) associé(s) à l'article:
Vins et commerce
Vins et commerce
dernière article ajoutée 2007-11-25 13:01:14

• pénurie de bouteilles verre

L’été a été chaud pour les acheteurs de matières sèches et responsables de centres d’embouteillage. A l’exception de la Champagne, peu de régions viticoles ont été épargnées par la pénurie de bouteilles verre qui a touché le marché français de février à septembre. Problème conjoncturel ou conséquence de la concentration dans l’industrie du verre ? La filière viticole s’interroge. ...


Dernières articles ajoutées
· pénurie de bouteilles verre
· Mastere "connaissance et commerce international des vins"
· le beaujolais nouveau livre une version "rosé"
· L'art de fabriquer un tonneau
· Exportations de vins et spiritueux en hausse au premier semestre
[ retour ] [ archives des articles ]
Google
Comment se manifeste votre ressenti aprés quelques verres de vin ?

sentiment amoureux
tristesse
arrogance (VIP)
intrépide
macho
romantique
salaud
carpette (oh oui ... fait moi mal !)
langue de vipére
le connard type
fantaisiste
un peu de tout



[ Résultats | Sondages ]

Votes 119
· Les premières bouteilles à vin
· Principaux cépages blancs
· Vin de Pays VDP
· C’est le raisin ou cépage qui va donner toute sa personnalité à un vin.
· Les mentions obligatoires pour les AOC et VDQS
· Bien organiser sa cave.
· Emplacement du vin en position couchée.
· Apporter votre vin au restaurant au Canada!
· Les effets bénéfiques de la consommation de vin rouge.
· Remise en cause du paradoxe français ?
Champagne Beaujolais Côtes du Rhône Annuaire de site web RSS