Alsace Bordeaux Bourgogne russe English
Vins grands crus. Bio et millésimes, terroir, domaines, vignerons. Vin rouge, blanc et rosé.
vente immobiliers aux clients russes sell realestate to russian clients недвижимость за рубежом от зарубежных агентств
International Real Estate | Auslandsimmobilien

Vins Blog Accueil » Vins domaines, millésimes, terroir, santé, commerce. Revue de presse du vin.

Sujets:
Cépage Cépage
Champagne Champagne
Communication et Vin Communication et Vin
Gastronomie et vin Gastronomie et vin
Grands Crus Grands Crus
Internet et vin Internet et vin
Les millésimes Les millésimes
Marché des vins à l'étranger Marché des vins à l'étranger
Marketing et Stratégie Marketing et Stratégie
Sélection Grains Nobles Sélection Grains Nobles
Terroir Terroir
Tourisme et Vin Tourisme et Vin
Types de vins Types de vins
Vignerons et Domaines Vignerons et Domaines
Vin et innovation Vin et innovation
Vin et Santé Vin et Santé
Vin français Vin français
Vins biologiques, bio , vin naturel Vins biologiques, bio , vin naturel
Vins d'Alsace Vins d'Alsace
Vins de Bordeaux Vins de Bordeaux
Vins de Bourgogne Vins de Bourgogne
Vins et commerce Vins et commerce

Exprimer vos opinions. Consulter derniers sondages. Exprimer vos opinions et consulter nos derniers sondages
Le glossaire (encyclopédie) de la vigne et du vin Le glossaire (encyclopédie) de la vigne et du vin
Annuaire de sites partenaires Annuaire de sites partenaires
Archives des articles Archives des articles
Voir articles séléctionés par sujet Voir articles séléctionés par sujet
Contactez-nous Contactez-nous
Recommandez-nous Recommandez-nous
Pour être sûr de ne pas manquer les dernières informations sur l’actualité de marché du vin inscrivez-vous à notre NewsLetter.
en savoir :
· Le connaisseur
· Le bouquet
· Responsible Care
· OMS Organisation Mondiale de la Santé
· Ecotoxicologie
· Biotechnologie
· Vins de Côtes du Rhône
· Vins de Bordeaux
· Vins de Bourgogne
· Vins d'Alsace

Sujet : Marché des vins à l'étranger

Vinexpo : une affaire de liquide pour les Chinois

 
Marché des vins à l'étrangerIl y a les trois accessoires incontournables : l’attaché-case, le badge, précieux sésame clippé à la boutonnière, et la carte de visite, prestement échangée à chaque poignée de main. Vinexpo, c’est une fourmilière avec ses codes, son langage, sa hiérarchie spécifique.
Un long tapis rouge, déroulé sur près d’un kilomètre au parc des expos de Bordeaux, une ambiance de duty free géant réservé aux alcools. L’événement bisannuel du monde des vins et spiritueux, où se croisent 45 000 visiteurs d’une quarantaine de nationalités.

Réal Wolf est québécois. Costard cravate, chemise à rayures, son créneau, c’est le relationnel. Polyglotte, fin connaisseur, abonné au carré VIP, il voit dans le producteur «une signature». «Je cerne le profil de mon artiste, son potentiel, pour pouvoir faire son lancement et le rendre populaire», dit-il. Chez lui, le vin est avant tout une culture, ses soirées off, ses dégustations, ses stars. Il aime les étiquettes design, qui pour chaque bouteille «racontent une histoire». C’est un jeu d’initié dont il maîtrise toutes les ficelles. Il est l’image classique du marché du vin. Celle qui depuis trente ans a imposé sa marque au Salon.

Déconcerté. Mais, à petits pas, une autre population fait son entrée à Vinexpo. Une catégorie d’acheteurs totalement néophytes, sans aucune connaissance des usages patinés du milieu. C’est l’arrivée des pays émergents. En plein boom de la consommation, ils viennent d’Inde, de Russie, et majoritairement d’Asie. Négociant important dans le domaine du pétrole et de l’exploitation forestière, Fu Jianzhong était à Paris pour une formation au développement durable. A la tête d’une société prospère dans la province du Zhejiang, près de Shanghai, il a décidé de faire un crochet d’une demi-journée par Bordeaux, en compagnie de sa secrétaire et d’un ami manager. «Les parfums français sont déjà très populaires en Chine. Les vins aussi sont célèbres, mais ils sont mal connus», explique-t-il avec un large sourire. Son calcul est simple : «Le niveau de vie chez nous est en hausse, il y a donc une demande croissante de vins de qualité. Les vins français sont prestigieux, mais concrètement, nous avons besoin d’apprendre et de découvrir.»

Un peu déconcerté, leur hôte du stand Ackerman, grande maison bicentenaire de la vallée de la Loire, glisse poliment une indication sur la manière de tenir son verre : «En prenant le ballon à pleine main, on laisse des traces opaques qui ne permettent pas d’apprécier la couleur du vin. Avec deux doigts sur le pied, c’est beaucoup mieux.» Concentrés, les Chinois opinent à la «finesse des bulles», aux «arômes floraux», et à «l’explosion de fraîcheur» de son crémant de la Loire. Mais c’est avec des rires incrédules qu’ils observent finalement le vendeur cracher dans un grand récipient en inox au terme de la démonstration. Fu Jianzhong apprécie le cachet sophistiqué de la culture œnologique. Mais sa vraie priorité, c’est le business. Il voit un marché apparaître et a décidé de se diversifier. L’homme d’affaires est prêt à investir avec des critères simples : les pétillants sont chic, le cabernet d’Anjou, plus sucré que la moyenne des rosés français, satisfera le palais d’une population encore novice.

Perspectives immenses. Alors même qu’elle développe sa production, la Chine a vu sa consommation de vin augmenter de 22,45 % entre 2001 et 2005. Elle est devenue le dixième pays consommateur au monde, et devrait passer en neuvième position d’ici à 2010. Les perspectives sont immenses, d’autant qu’elle est déjà en tête dans le domaine des spiritueux, dont elle représentait en 2005 46,9 % de la consommation mondiale. C’est donc avec énormément de bonne volonté que les producteurs se proposent dès à présent d’initier ces nouveaux acheteurs. Et Sébastien Briend, le directeur commercial de la maison Ackerman, ne cache pas son intérêt : «On recherche ces marchés-là. Ils sont encore un peu opaques pour nous, c’est pourquoi on est très en demande de partenariats avec des investisseurs locaux. Eux profitent de notre savoir-faire, et nous de leurs contacts. C’est un peu la ruée vers l’or. Tout le monde en parle, tout le monde veut sa part.» Reste l’étrange contraste entre l’agressivité d’un Fu Jianzhong, très aguerri au business, et sa candeur face au cérémonial d’un produit aussi intimidant. La dégustation vite évacuée, c’est d’ailleurs les chiffres qui retiennent son attention. Il estime pouvoir revendre 180 yuans sur le marché chinois (18 euros) une bouteille achetée 3 euros en Anjou. Une marge confortable. Après une heure et demie d’entretien, il partira le soir même pour un rendez-vous à Saumur au siège du producteur. «Je souhaite qu’il y ait bientôt votre nom sur toutes les tables de Chine», annonce-t-il en guise d’adieu. «Nous aussi», se réjouit le vendeur.

www.liberation.fr Laure Espieu
Format imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Publié le 28 septembre 2007 à 10:46:32 MST
Sujet(s) associé(s) à l'article:
Vins et commerce
Vins et commerce
dernière article ajoutée 2007-11-25 13:01:14

• pénurie de bouteilles verre

L’été a été chaud pour les acheteurs de matières sèches et responsables de centres d’embouteillage. A l’exception de la Champagne, peu de régions viticoles ont été épargnées par la pénurie de bouteilles verre qui a touché le marché français de février à septembre. Problème conjoncturel ou conséquence de la concentration dans l’industrie du verre ? La filière viticole s’interroge. ...


Dernières articles ajoutées
· Pourquoi les Suisses boivent-ils plus de vin?
· La consommation féminine de vin menée dans cinq pays européens.
· Production de vin de pommes accordée à L'Allemagne
· Japon: hausse de l'euro, vente de beaujolais nouveau en baisse
· Chine : construction d'un palais du vin
[ retour ] [ archives des articles ]
Google
Combien de verres de vin vous faut il pour être ivre ?

1 verre
2 verres
3 verres
4 verres
5 verres
1 bouteille
2 bouteilles
3 bouteilles
un fût
je testerais le week-end prochain



[ Résultats | Sondages ]

Votes 392
· Les premières bouteilles à vin
· Principaux cépages blancs
· Vin de Pays VDP
· C’est le raisin ou cépage qui va donner toute sa personnalité à un vin.
· Les mentions obligatoires pour les AOC et VDQS
· Bien organiser sa cave.
· Emplacement du vin en position couchée.
· Apporter votre vin au restaurant au Canada!
· Les effets bénéfiques de la consommation de vin rouge.
· Remise en cause du paradoxe français ?
Champagne Beaujolais Côtes du Rhône Annuaire de site web RSS